Jour 0 – L’innovation a besoin de soutien…

… et vous aussi. 

De manière générale, nous souffrons souvent du fait que les idées importantes et bonnes se perdent dans notre vie quotidienne. Cela s’applique aussi bien à notre vie personnelle qu’à notre vie professionnelle. Dans le rythme de notre vie quotidienne avec ses demandes, il n’y a pas toujours de temps, et surtout pas d’attention, pour ce qui est différent, inhabituel, déroutant, sauvage, pour le changement ou même pour l’innovation.

Aujourd’hui, c’est le jour zéro. Le jour avant que tout commence. L’objectif aujourd’hui est d’éviter que les exercices et les activités de ce programme, qui sont faits pour vous inspirer, ne soient obliés dans votre vie quotidienne également. 

Exercice

  1. Cherchez dans votre entourage un mentor pour les 8 jours de ce programme. Cherchez peut-être une personne que vous considérez comme innovante. Recherchez un mentor ouvert d’esprit dans votre environnement professionnel, éducatif ou privé. L’ouverture à l’innovation devrait être un trait important de votre mentor, parce que vous voulez bénéficier d’un soutien, et non pas avoir à convaincre vous-même votre mentor. 
  2. Demandez au mentor que vous avez choisi de vous contacter régulièrement (peut-être même quotidiennement) au sujet de vos expériences et de vos activités. À partir de ce moment-là, profitez toujours de l’occasion pour lui faire part de vos expériences, de vos idées ou de votre vision des choses.

Remarque

Vous n’avez pas seulement besoin d’un mentor pour vous soutenir.

Nous savons tous que nous avons aussi toujours besoin de rappels. Surtout lorsque nos journées sont de toute façon bien remplies et mouvementées. Un bon rappel peut être un journal que vous pouvez utiliser pour la documentation de vos exercices. Gribouillez, dessinez et écrivez pour vous souvenir plus tard de vos idées et de vos inspirations.

Le journal de bord doit devenir votre compagnon quotidien. Mettez-le à côté de votre lit. Si vous avez une inspiration la nuit, il sera prêt pour que vous ne l’oubliiez plus !


Pourquoi l’innovation est-elle si importante ?

Un regard sur la réalité des entreprises qui ont du succès montre qu’elles sont capables d’offrir à leurs clients des biens et des services nouveaux, meilleurs et/ou moins chers que leurs concurrents.

La compétitivité des entreprises a donc une dimension relative, qui s’exprime par rapport à leurs concurrents. Cependant, la compétitivité a également une dimension absolue, qui se traduit par l’existence d’une demande pour les nouveaux biens ou services.

Ces dernières années, le rôle de l’innovation dans la gestion réussie des entreprises a gagné en importance. L’importance croissante de l’innovation peut être illustrée par quatre développements externes qui affectent les processus d’innovation des entreprises (Gerybadze 2004 ; Wheelwright, Clark, 1992) :

1. Premièrement, des nouvelles connaissances sont générées de manière continue sur les aspects scientifiques et technologiques, créant des nouvelles opportunités pour les processus d’innovation entrepreneuriale.

2. Du côté de la demande, on observe une évolution de plus en plus marquée des besoins et des demandes des clients, qui se manifeste par la demande de solutions aux problèmes plus différenciées et de meilleure qualité. Cette évolution s’accompagne généralement d’une volonté correspondante des clients de payer. 

3. L’intensité croissante de la concurrence et la mondialisation accrue signifient que les entreprises devront se différencier par des innovations à moyen terme.

4. Le réduction du cycle de vie des produits exerce une pression supplémentaire sur les activités d’innovation des entreprises.

Pour la société dans son ensemble, les innovations sont toujours importantes lorsque surviennent des problèmes qui ne peuvent être résolus avec nos anciens comportements, c’est-à-dire lorsque nous sommes confrontés à des situations qui exigent quelque chose de nouveau. La propagation du coronavirus, la pollution de l’environnement et les inégalités économiques en sont des exemples.

Concentrons-nous d’abord sur le niveau de l’entreprise. Avec des activités d’innovation réussies, les entreprises veulent améliorer leur compétitivité nationale ou internationale sur la toile de fond de ces évolutions. En effet, un certain nombre d’effets positifs résultent pour les entreprises d’activités d’innovation réussies :

1. Tout d’abord, les innovateurs qui réussissent réalisent des bénéfices plus élevés à long terme que leurs concurrents non innovants. La situation positive des bénéfices est également moins dépendante des fluctuations saisonnières, sectorielles ou économiques (Geroski et al. 2003).

2. Les entreprises innovantes ont tendance à avoir une orientation internationale plus forte et donc des exportations plus élevées que les entreprises non innovantes (Bleany et Wakelin 2002). L’introduction réussie de nouveaux produits et services et l’optimisation continue des processus de production par des innovations de processus sont donc essentielles pour le succès des entreprises dans une économie qui s’internationalise de plus en plus. 

3. De plus, par rapport aux entreprises non innovantes, celles qui ont des activités d’innovation réussies ont un plus fort pourcentage de survie (Cefis et Marsili 2006).

4. Les activités d’innovation ont également une incidence sur la cote de crédit des entreprises. En outre, les entreprises innovantes ont en moyenne une meilleure cote de crédit et une capitalisation du marché plus élevée que les entreprises similaires non innovantes (Hall, 2000 et Czarnitzki et Kraft, 2004, respectivement).

5. Les entreprises qui innovent avec succès améliorent donc aussi l’image que les clients, les actionnaires et les parties prenantes ont de l’entreprise (Kunz, Schmitt et Meyer 2011).

Ces avantages mesurables sont le résultat d’innovations offrant différents mécanismes pour débloquer des avantages stratégiques ; ils sont brièvement décrits dans la figure suivante.

Figure
MécanismeAvantage stratégiqueExemple
Nouveauté du produit (bien ou service)Les concurrents sont incapables de lancer des produits similaires sur le marchéIntroduction du premier produit au monde … Walkman, lave-vaisselle, téléphone, …
Nouveau processus de productionLa production est plus rapide, moins chère, plus flexible et plus sûre que celle de la concurrenceVerre plat de Pilkingtons, ampoule de Bessmer pour la production d’acier, librairies online
ComplexitéLes concurrents ne sont pas en mesure de dominer la complexité des défis.Moteurs d’avion Rolls-Royce – seuls quelques concurrents peuvent maîtriser la complexité (construction et matériaux) des moteurs d’avion modernes. 
Droits de propriétéLes droits protègent l’innovateur contre l’imitation, l’imitation n’étant possible qu’après paiement d’une licence.Les médicaments à succès comme le Zantac, le Prozac, le Viagra, … 
Élargissement des paramètres de la concurrenceDéplacez les paramètres de la concurrence du prix au prix et qualité, puis au prix,  qualité et choix.Les constructeurs automobiles japonais mettent toujours l’accent sur la qualité et le choix sans faire de compromis sur la concurrence par les prix.
TimingAvantage du premier arrivé – Être le premier à commercialiser un produit peut signifier une part de marché substantielle.Amazon.com, Pampers, …
TimingSuiveur rapide – avantage du second arrivé, peut apprendre des erreurs du premier arrivé. Palm Pilot – Apple n’a pas eu de succès avec le Newton. Boeing a eu plus de succès avec le 707, en tant que second opérateur, que le premier opérateur, de Havilland, avec le Comet.
Conception robusteDes variations de produits existants et des générations de nouveaux produits peuvent être développées sur la base de cette conception robuste.Boeing 737. Bien que la plate-forme ait plus de 30 ans, elle est toujours adaptée à différentes applications. Intel et AMD avec différentes variantes de leurs familles de microprocesseurs.
Reconfiguration de parties ou de l’ensemble d’un processus de productionRepenser la façon dont les parties du processus fonctionnent ensemble.Zara, Benetton dans la mode, Dell dans l’informatique, Toyota dans la gestion de la chaîne de distribution, …
Transférer des idées, des concepts et des technologies dans de nouveaux domainesUtilisation des compétences existantes dans de nouveaux marchés / domaines d’applicationFischer utilise les compétences acquises dans la fabrication de skis dans la construction de pièces d’avion par FACC.

Source du tableau : Tidd et al. (2018), bien que les exemples soient tirés du secteur des grandes entreprises pour une meilleure clarification.